Facebook Copy-color Created with Sketch.
Instagram-color Created with Sketch.

Hello et bienvenue !

Je suis Lucie, j'aide les entrepreneurs passionnés a développer leur entreprise en ligne pour trouver des clients et vivre d'une activité qui leur permet liberté, créativité et épanouissement !

RETOURNER SUR LE BLOG

Quand un nouveau client nous contacte, que l’on soit débutant ou plus expérimenté, il y a toujours cette petite montée d’adrénaline qui se produit. Une sorte de trac comme les artistes avant de monter sur scène. Si ce petit stress peut être un important moteur de motivation, il peut aussi déstabiliser. C’est alors que le doute s’installe, et que le syndrome de l’imposteur peut s’immiscer dans votre tête : Vais-je arriver à booker ce prospect ? Suis-je à la hauteur ? Or, c’est le meilleur moyen de s’éparpiller et d’installer une sorte de flottement pas très agréable surtout au tout début d’une collaboration. 
C’est pourquoi, j’ai établi une liste des pré-requis et des choses à faire pour bien débuter une mission en content management. C’est parti !

Les pré-requis pour débuter une mission en Content Management

Pour bien débuter une mission en content management, deux éléments sont essentiels. D’une part, l’appel découverte, et d’autre part, la création du devis.

L’appel découverte pour une mission en content management

L’appel découverte est une étape cruciale dans le parcours de votre (futur) client. En effet, c’est l’élément déterminant qui va le convaincre ou non de travailler avec vous. Je ne dis pas ça pour vous faire peur, mais pour vous inciter à bien préparer cet entretien ! 

De plus, l’appel découverte permet de s’assurer que le courant passe bien entre vous et le client potentiel. Et oui, il n’est pas le seul à décider ! Une collaboration, ça marche dans les deux sens. Vous aussi vous devez vous sentir en confiance, et vous sentir inspiré voire enjoué par le projet qu’il porte avec son entreprise.

Par ailleurs, l’appel découverte comme son nom l’indique permet de se découvrir. C’est le moment de poser toutes vos questions pour commencer à appréhender :

  • l’univers du client ;
  • ses objectifs ;
  • ses contraintes ;
  • là où il en est ;
  • ses besoins.

Il est judicieux de se créer une trame pour les appels découverte. Ainsi, vous êtes certain d’avoir toutes les informations dont vous avez besoin.

Vous allez aussi en profiter pour vous assurer que le projet est réalisable. Exit les 10 000 abonnés en une semaine sur Instagram par exemple.

Il est également important de juger du niveau d’investissement personnel que le client est prêt à mettre dans votre relation professionnelle. En effet, même s’il te délègue toute la création de contenu, il faut qu’il te valide le calendrier éditorial, qu’il te fournisse les éléments dont vous avez besoin dans les temps, et qu’il réponde aux commentaires, aux messages privés etc. si jamais ce n’est pas vous qui vous vous en occupez.

Créer un devis quand on est content manager

Suite à l’appel découverte, vous allez faire parvenir un devis à votre client. Il ne faut pas hésiter à le détailler.

En plus des informations légales obligatoires sur ce type de document (nom de votre entreprise, numéro siren, adresse, etc.), il faut que le client sache exactement ce qu’il va déléguer et combien cela va lui coûter.

C’est très utile pour votre client, mais aussi pour vous.

En effet, le devis, une fois signé, vaut contrat. Il s’agit du document de référence qui détermine le cadre de votre mission en content management. Vous pourrez donc vous y référer en cas d’incompréhension voire de litige avec votre client.

Je vous recommande donc de préciser dans votre devis :

  • la liste des missions prises en charge ;
  • le ou les canaux de communication ;
  • la fréquence de publication pour chaque canal de communication ;
  • les limites de la prestation.

Par exemple, vous pouvez préciser : “Forfait 3 posts/semaine (entre 12 et 15 posts par mois) sous réserve de validation des posts par le client 15 jours avant la date de publication” ou encore “La réalisation des stories et la réponse aux commentaires/MP est à la charge du client”.

Cela évite toute mauvaise surprise !

Si vous souhaitez le versement d’un acompte, cela doit aussi être mentionné dans le devis.

Accueillir son nouveau client en Content Management : L’onboarding

Une fois que le client vous a retourné le devis signé, et a versé l’éventuel acompte, vous allez pouvoir commencer l’onboarding client.

Nous ne sommes pas encore dans la prestation de content management pure, mais plutôt entre le parcours client et donc l’expérience client et la mise en place de la mission à proprement parler.

L’onboarding client correspond donc à la phase d’accueil du client au sein de votre entreprise.

Vous allez lui lister tous les éléments dont vous avez besoin pour travailler comme la charte graphique, les templates, les identifiants de ses comptes sur les réseaux sociaux, etc. Le fait de cadrer le recueil d’informations rassure le client, et démontre votre professionnalisme. C’est aussi un bon moyen d’éviter les multiples allers-retours de mails.

De plus, au tout début, il est normal d’avoir besoin d’un temps d’adaptation. Vous allez certainement poser des questions, soumettre les posts préparer à la validation du client.

C’est pour cela que je vous déconseille d’accepter une mission où il faut publier dès la semaine suivante. Le temps de préparation est trop court. Vous avez besoin de pouvoir anticiper le début de la publication, et de mettre les choses correctement en place en amont.

Démarrer sa mission en Content Management quand on est freelance

Maintenant que votre mission en content management est correctement préparée, vous allez pouvoir commencer à travailler sur le coeur de votre mission, à savoir :

Surtout si vous avez le moindre doute, je vous encourage à poser la question à votre client avant de vous lancer tête baissée sur quelque chose. Il vaut mieux valider l’information au préalable plutôt que de devoir tout refaire !

Débuter une mission en Content Management : La check-list

En résumé, pour bien débuter une mission en content management, il faut :

  • avoir une trame pour vos appels découverte ;
  • créer des devis détaillé et précis ;
  • mettre en place un process d’onboarding facile à suivre pour vous et votre client ;
  • passer à l’opérationnel dans la sérénité !

Débuter une mission en content management nécessite donc d’avoir conscience des pré-requis incontournables et de se créer une check-list à suivre pour chaque nouveau client. C’est justement pour vous apprendre à vivre sereinement vos missions de content management que j’ai créé la version avancée de Créer & Impacter. Vous y apprenez les bonnes pratiques en tant que professionnel de la création de contenus, mais aussi en tant que freelance.

Épingle cet article sur Pinterest 📌

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.