Hello et bienvenue !

Je suis Lucie, j'accompagne les (futurs) Community et Content Manager a gagner en compétences en marketing digital, créer & développer leur entreprise.

RETOURNER SUR LE BLOG

Rechercher

.

VOTRE Calendrier

Social media 2024

Vous souhaitez devenir Community Manager freelance et créer une activité pérenne et rémunératrice ?

Le métier de Community Manager freelance est devenu l’un des métiers du digital les plus en vogue ces dernières années. Avec l’explosion des différents réseaux sociaux et le besoin pour les entreprises de maintenir une présence en ligne solide, les Community Managers indépendants sont de plus en plus recherchés !

Cependant, réussir en tant que freelance dans ce domaine n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît puisqu’il y a une dimension “business” à ne pas négliger.

Voici 5 étapes essentielles pour vous aider à construire une activité solide et rentable en tant que Community Manager freelance.

Étape 1 : Acquérir des compétences solides

La première étape pour réussir en tant que Community Manager freelance est de développer des compétences solides dans le domaine. Cela va au-delà de simplement savoir comment utiliser les réseaux sociaux, ça, tout le monde sait le faire aujourd’hui !

En devenant CM freelance, vous devez apporter une véritable expertise à vos clients, comprendre les nuances de chaque plateforme, savoir comment créer du contenu engageant, analyser les statistiques et savoir mettre à jour la stratégie lorsque c’est nécessaire.

Créer du joli contenu sur Instagram ne suffit plus… Les clients ont besoin de voir des résultats concrets !

Vous former en continu et acquérir de nouvelles compétences vous permettra aussi de grandir plus rapidement en tant que professionnel, pour vous imposer comme un expert, devenir un véritable collaborateur pour vos clients et… facturer plus cher !

Il est également important de développer des “softs skills”. Les softs skills désignent des qualités comportementales qui privilégient le savoir-être. Pour un Community Manager, on peut penser à la gestion du temps, l’organisation, l’adaptabilité ou encore la résolution de problèmes…

Pour réussir en tant que Community Manager freelance et s’imposer face à la concurrence, il faut donc être polyvalent et capable de s’adapter rapidement aux besoins changeants des clients (et des plateformes ;)).

Étape 2 : Imaginer une offre de service qui répond (vraiment) au besoin de votre cible

Audit, stratégie et création de contenus… Oui, ce sont les missions qui reviennent le plus souvent chez un Community Manager freelance, mais ça ne veut pas dire qu’il faut les proposer ou les proposer de cette façon.

Pas besoin d’innover pour créer une offre incompréhensible ou compliquée, le plus important reste toujours de se baser sur les besoins des prospects.

Les VRAIS besoins, pas des suppositions que vous faites. La nuance est importante !

On ne peut pas se baser sur des suppositions, ça n’a aucune valeur. L’étude de votre marché est très importante pour comprendre les habitudes de consommation de votre client idéal, sa façon de penser, ses envies, les problématiques qu’il rencontre, les objections qu’il pourrait avoir.

C’est de cette façon que je travaille avec mes élèves dans mon programme de mentorat, le Content Manager Program. J’insiste beaucoup sur les fondations de leur business : le client idéal, le positionnement, les offres. Dès lors qu’on est au clair là dessus, on prend confiance en soi, en ses compétences, on sait qu’on a la bonne offre pour notre cible, on a plus de facilité à la vendre et on obtient plus facilement des résultats.

C’est un beau cercle vertueux, qui part d’un travail qui est pourtant bien loin de la communication, à la base.

Le métier de Community Manager freelance n’a (presque) rien à voir avec le fait d’exercer en tant que salarié. La dimension “business” du statut de freelance est indispensable pour réussir en tant que Community Manager freelance.

Étape 3 : Se créer une belle vitrine professionnelle

En tant que Community Manager freelance, votre propre présence en ligne est votre carte de visite !

Peu importe la façon dont vous avez décidé d’être présent en ligne (veillez tout de même à aller là où est votre cible), il faut que cette présence soit régulière et de qualité.

Qui a envie de travailler avec un CM dont le compte n’a pas été mis à jour depuis 6 mois ?

Qui a envie de travailler avec un CM qui crée des visuels pas terribles ?

Qui a envie de travailler avec un CM qui a 3 likes sur ses publications ?

Certes il ne faut pas (trop) s’attarder sur les chiffres (les vanity metrics, du moins), mais dans les métiers de la communication, on regarde ces données et elles sont clairement révélatrices des résultats.

“S’il ne sait pas le faire pour lui, il ne pourra pas le faire pour moi”.

Si on parle des réseaux sociaux, et que votre spécialité est Instagram, vous vous devez d’avoir un compte Instagram impeccable et animé. Votre audience aura plus facilement tendance à se projeter en voyant ce que vous êtes capable de faire, et elle sera plus à même de se dire “Je veux la même chose pour moi”.

Si vous en avez l’occasion, optez également pour une plateforme qui puisse vous apporter des visites régulières, sans que vous ayez forcément à y mettre beaucoup énergie au quotidien. Un site internet qui met en valeur vos compétences, votre expériences, vos réalisations et des articles de blog bien référencés vous permettront d’attirer un public qualifié en continu, par exemple.

La stratégie de contenus est un merveilleux moyen d’attirer vos clients de coeur, c’est une stratégie qui se veut être sur le long terme, mais elle est extrêmement puissante et vous permettra d’attirer des prospects chauds toute l’année, sans passer du temps à prospecter.

Étape 4 : Savoir saisir (et créer) les opportunités

On débute souvent avec peu de réseau, un portfolio vide et aucun témoignage client.

C’est tout à fait normal et ça ne devrait pas vous empêcher de trouver votre premier client ! Par exemple, préparer votre pitch est un bon moyen de présenter facilement votre activité partout où vous allez. Chez le coiffeur, lors d’un événement en famille, dans un espace de co-working… Les opportunités sont partout.

De votre côté, vous pouvez également préparer votre portfolio avec des cas fictifs, ou proposer une offre d’appel avec un tarif attractif pour commencer à vendre vos offres et dégoter de premiers témoignages clients qui donneront confiance aux futurs clients.

Je vous invite également vivement à tenir un CRM, qui est un outil précieux pour garder en mémoire les conversations que vous avez eu avec d’éventuels prospects. J’ai créé un modèle de CRM pour les élèves du Content Manager Program qui regroupe dans un tableau tous les contacts qu’ils ont pu avoir ainsi que l’état de maturité du prospect.

Le CRM permet d’ajouter également des informations clés sur la conversation que vous avez pu avoir avec le prospect, vous pouvez y noter les problématiques qu’il a émis, ses envies, ses objections et la conclusion : Est-ce qu’on recontacte le prospect plus tard ? Est-ce qu’on lui parle de l’offre qui pourrait être adapté pour lui ? Selon si le prospect est plutôt “froid” ou “chaud”, on va lui proposer différentes solutions.

Étape 5 : Passer à l’action rapidement

La clé de la réussite d’un Community Manager réside dans sa capacité de “test and learn”.

L’entrepreneuriat nous demande de réfléchir, mettre en place des stratégies, prendre des décisions importantes, travailler sur des projets de fonds… Oui mais sans passage à l’action, ces projets, ces stratégies et ces décisions n’existent pas.

La plus grosse erreur des freelances est de faire des plans sur la comète et de ne jamais leur donner vie. Souvent par peur que ça ne plaise pas, que ce ne soit pas assez bien. La légitimité entre en jeu également au moment de lancer le projet : Suis-je légitime de proposer mes services ? Vais-je réussir à contenter les clients ? Mon travail est-il suffisamment qualitatif pour être rémunéré ?

Des tas de questions qui tournent en boucle dans la tête et qui, pourtant, ne font rien avancer.

Pourtant, c’est en essayant et parfois même en faisant des erreurs qu’on apprend le plus. Il faut se frotter au terrain, aux clients, aux communautés, à la concurrence, au regard des autres pour prendre confiance, apprendre et ajuster.

Peu importe que vous soyez “prêt” ou pas : il n’y a jamais de bon moment. Et vous êtes certainement déjà en retard, alors ce projet, sortez le de votre tête et donnez lui vie !

En conclusion, réussir en tant que Community Manager freelance nécessite un mélange de compétences techniques, de présence en ligne régulière et de qualité, d’opportunités à saisir et à créer, et de passage à l’action ! Un beau cocktail qui vous permettra de bâtir une activité florissante et épanouissante dans ce domaine en constante évolution.

Vous souhaitez aller plus loin dans votre apprentissage ? J’ai créé une formation gratuite d’1h sur les 7 stratégies pour s’imposer sur le marché du Community Management et trouver des clients. ⬇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les 3 clés du succès des Community Managers freelance

.

Formation gratuite de 3 jours

Jour 1 : Adopter un positionnement assumé et aligné pour toucher votre client idéal en plein coeur

Jour 2 : Concevoir l'offre irrésistible que votre client idéal a envie d'acheter (sans mettre à mal votre rentabilité !)

Jour 3 : Transformer vos prospects en clients et afficher complet toute l’année !

1 VIDÉO PAR JOUR PENDANT 3 JOURS

Les 3 clés du succès des Community Managers freelance

FORMATION GRATUITE - 1 VIDÉO PAR JOUR